Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint- Ponais ?

[ retour au sommaire ]

Courriers officiels

Lettre à Monsieur le Préfet du 12 août 2003
ASSOCIATION PATANARES
A Monsieur le Préfet de la région Languedoc-Roussillon, Préfet de l'Hérault

Objet : demande d'informations, arrêté du 22/07/03, N° 2003-1-2260
Prolongation du délai d'instruction SITA Sud à RIOLS

Monsieur le Préfet,

Nous avons pris connaissance de votre arrêté en date du 22 juillet 2003 concernant le projet de centre d'enfouissement de Tanarès.

Vous y indiquez que, sur la base des délibérations du Conseil Départemental d'Hygiène et de l'analyse critique du BRGM, le demandeur devra procéder à une nouvelle étude.

Nous avons l'honneur de vous demander de bien vouloir, au nom du principe de transparence, nous communiquer copie du récent rapport du BRGM, ainsi que du cahier des charges de la nouvelle étude entreprise.

Nous vous prions, M. le Préfet, d'agréer l'expression de notre très respectueux dévouement.

Pour l'association Patanarès, le Président, André Pruneddu
....et la réponse datée du 1er septembre 2003
Monsieur le Président

Par courrier du 12 août dernier, vous m'avez demandé de vous adresser d'une part, le rapport établi par le BRGM concernant le projet de centre de stockage de déchets ultimes à RIOLS, présenté par la société SITA Sud, et d'autre part, le "cahier des charges" relatif aux compléments d'études que doit effectuer SITA Sud à ma demande.

Le rapport du BRGM n'est pas un document communicable ; cependant, conformément aux engagements pris, et à la pratique désormais établie dans ce type de dossier, je vous en adresse les conclusions. [lire]
Elles indiquent clairement les points auxquels la nouvelle étude doit répondre.
Je ne manquerai pas de vous informer de ses résultats.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma considération distinguée.
Lettre à Monsieur le Préfet du 8 juillet 2003
Association PATANARES

Monsieur le Préfet,

Dans la presse vient de paraître le projet initié par M. Jacques Chirac, Président de la République, qui s'intitule "Charte de L'Environnement", approuvé par le conseil des ministres le 25 juin dernier. Sans nul doute, ce projet, quelles que soient les difficultés éventuelles, sera voté.

Si nous avons décidé de le joindre à la présente, c'est pour mieux vous permettre de constater qu'un projet tel que celui de la méga-décharge de Riols ne sera plus possible dans quelques mois, pour au moins deux raisons :

La première est que, selon l'article 2, toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l'amélioration de l'environnement, ce que nous n'avons cessé de faire depuis le début de cette affaire et en particulier depuis l'enquête publique. Nous sommes confortés a posteriori dans tous les efforts que nous avons faits. Et nous ne nous sommes pas privés de montrer que ce projet était déraisonnable et dangereux.

La deuxième, c'est le principe de précaution que nous n'avons cessé d'invoquer depuis plusieurs semaines et qui apparaît à l'article 5 du projet de loi :
Dans le cas de Tanarès, il ne fait aucun doute que les risques sont importants, beaucoup trop importants, et que l'installation d'un centre de stockage de déchets compromettrait gravement la qualité de l'eau dans la nappe et dans les rivières dans notre région, hypothéquant potentiellement la santé de très nombreux riverains. Nous l'avons surabondamment montré par nos études et nos analyses. Par avance, nous nous inscrivons en faux contre tout autre diagnostic qui, à nos yeux, ne pourrait être que suspect.

M. le Préfet, vous allez prendre une décision. Nous nous permettons d'attirer votre attention sur les articles 3 et 4, voire sur l'article 5, concernant les responsabilités des citoyens qui ont à prendre des décisions en la matière. A nos yeux, pour toutes ces raisons, vous ne pouvez pas autoriser ce projet néfaste.

Je vous prie, M. le Préfet, d'agréer l'expression de notre dévouement à la cause publique ainsi que de notre profond respect.
Le président, André Pruneddu

[ haut de page ]