Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint- Ponais ?
 

[ retour au sommaire ]

Entrevue de Patanarès avec M. Idrac, préfet de région
à 15h le mercredi 21 mai 2003, en préfecture

Sont présents :
Monsieur Idrac, préfet de la région Languedoc-Roussillon
Monsieur Koegler, sous-préfet de Béziers
Monsieur Son, directeur technique à la DDASS

Pour Patanarès : André - Sylvie - Pierre Mailhé - Rémi

Début de l'entrevue vers 15h15, salle Jean Moulin.
André demande au Préfet combien de temps il peut nous accorder. M. Idrac nous propose une heure. D'accord.
André et Rémi commencent alors une longue argumentation contre le projet à savoir que le dossier technique de la Sita était inquiétant, mensonger et falsifié (carte de aquifères, carte des vents, etc.…) et expliquent que nous ne comprenons pas que les services de l'Etat (dont Monsieur Son de la DDASS) et le Comité d'hygiène puissent se baser sur un tel dossier et ne pas en remarquer les grossières anomalies.

M. Mailhé présente alors un résumé de son argumentaire de 10 pages sur la géologie, dossier qu'il donne au Préfet.
Ensuite, nous expliquons que les sondages présentés par Sita-Sud ne donnent aucune indication sur la nature des fonds de casiers et remettons au Préfet la vue en coupe transversale des dits sondages. Le Préfet y jettera quelques coups d'œil pendant la suite de l'entrevue.

Le Préfet nous fait part du problème qu'il a avec les déchets dans l'Hérault et nous demande si nous en avons conscience. Bien sûr, c'est pour cela que la commission Alter-déchets de Patanarès travaille depuis plus de quatre mois sur le sujet. Sylvie intervient pour plaider en faveur de la collecte des toxiques en porte à porte, du compostage des ordures après tri pour la création de CSDU de proximité, plus petits, plus proches du risque zéro et plus respectueux de la réglementation actuelle et à venir.
Le Préfet demande un document. Le dossier de 10 pages d'Alter-déchets lui est remis.

André donne lecture d'un texte affirmant la position de Patanarès au niveau juridique (document de quatre pages).
M. Idrac demande à chacun si tout a été dit. Sylvie ajoute alors que, par temps de pluie, les sondages de Tanarès restent vides d'eau ce qui n'est sûrement pas un gage d'imperméabilité des sols.
Monsieur Son affirme pour sa part que les études de Sita-Sud sont sérieuses : le Préfet semble surpris et André proteste.
Monsieur Idrac nous dit alors qu'il va soumettre nos objections (il tapote sur la carte des sondages) aux services compétents de l'Etat . M. Mailhé dit qu'il accepte une confrontation avec tout géologue de terrain sur ce projet.
La séance est alors levée.

M. Koegler nous invite alors à boire "un pot". Il nous réclame un exemplaire du dossier d'Alter-déchets puis nous discutons à bâtons rompus.

Temps de discussion : 1h10 à la Préfecture et 1h15 au café en compagnie du Sous-préfet.

[ haut de page ]