Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?

[ texte précédent ] [ retour au sommaire ] [ texte suivant ]

SENAT - Question écrite sans réponse posée par VIDAL (Marcel) du groupe SOC
question écrite nº 07228 du 24/04/2003

Projet de centre de stockage de déchets ultimes de Tanarès
Ministère de dépôt: Ecologie

M. Marcel Vidal attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie et du développement durable sur le projet de centre de stockage de déchets ultimes de Tanarès. Le schéma départemental d'élimination des ordures ménagères a été élaboré sous la conduite de M. le préfet de l'Hérault dans le cadre des compétences de l'Etat, et ce schéma a retenu, pour la zone ouest de l'Hérault, le procédé de centre de stockage de déchets ultimes. Il semble qu'un projet privé encore à l'étude dans les services de l'Etat prévoie de choisir le site de Tanarès. Or ce site semble inadapté, et ce pour deux raisons. D'une part, le site choisi est dans l'emprise de la seule zone de l'ouest héraultais répertoriée comme " aquifère karstique patrimonial " dans le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) Rhône - Méditerranée - Corse. D'autre part, après examen par les instances compétentes de la carte géologique, il apparaît qu'un important réseau de failles affecte l'ensemble du site. Il faut préciser que l'ensemble des institutions concernées a émis un avis défavorable. L'implantation d'un tel site serait donc de nature à créer des risques écologiques irréversibles. Aussi lui demande-t-il d'être attentive sur l'instruction du projet et de tenir compte des risques potentiels sur l'environnement d'une telle implantation.

[ haut de page ]