Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?
télécharger ce texte

[ texte précédent ] [ retour au sommaire ] [ texte suivant ]

A l'attention de Monsieur Jacques Guestault, Commissaire Enquêteur
Commune des Verreries de Moussans - 34 220 Saint Pons

Monsieur le Commissaire enquêteur

Lors de la réunion du conseil municipal des Verreries de Moussans du 20 décembre 2002, le projet de décharge par enfouissement de Tanarès a été évoqué.
- Il en ressort que vu la quasi-certitude de pollution aérienne à moyen et long terme (gaz à effet de serre ; dioxine ?).
- Important risque de pollution des eaux souterraines concernant sources et rivières. - Aucune étude sérieuse hydrogéologie n'a été publiée par Sita Sud.
- Le fait que l'appellation "déchets ultimes" ne peut s'appliquer à des déchets ménagers non traités (ni par recyclage, ni par compostage)
- La grave opacité de l'information
- L'immédiate proximité de sites habités, ou à usage public (cité HLM des Marbrières du Jaur, camping des cerisiers, stade de Ponderach, collège du Jaur, village de Riols, St Pons, Condades, etc…).
- Le fait que le site de Tanarès est au cœur du Parc Régional du Haut Languedoc.
- La sur-fréquentation des réseaux routiers à risques et dégradation de ceux-ci.
- Pourquoi un site écologiquement sensible devrait-il collecter les ordures des 3/4 du département ?
- Les problèmes économiques du secteur concerné seront dramatiquement aggravés (en ce qui concerne le tourisme, l'immobilier)
Au vu de ces données le conseil municipal des Verreries, ainsi que son maire se sont opposés à 100% des membres présents (un conseiller absent pour raison de maladie) à ce projet.

Nous vous prions de recevoir, Monsieur le Commissaire Enquêteur, l'expression de notre considération distinguée.
Fait le 23 décembre 2002

[ haut de page ]