Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?
 

[ précédente ] [ retour au sommaire ]

Reçus par email
du 1er novembre au 31 décembre 2004


Reçu le 30/12/2004 de Benoît
Bonjour!
... je vous ai déjà contacté pour vous poser une question.
Je vous remercie de m'avoir répondu.
Sachant que le projet de la décharge se situe sur une carrière, n'est-il pas necéssaire pour la commune de réviser le POS ? L'a t elle fait avant la DUP ? Sinon, est-ce que l'enquete publique a porté à la fois sur la mise en compatibilité du POS et sur le projet de décharge ?
Merci d'avance.
Reçu le 23/12/2004 de Bruno
bonjour !!!
Je vous contacte car j'habite à Guzargues (près de Montpellier), un des lieux pré-sélectionnés pour devenir le CSDU de l'agglo de Montpellier (400 000 habitants et leurs déchets...). Agglo, dont d'ailleurs, nous ne faisons pas partie...
Nous sommes actuellement en lutte contre ce projet et avons créé un site : www.sauvonsguzargues.com
Je voudrais d'abord vous féliciter pour votre site, dans lequel je trouve plein d'infos effrayantes !!!
J'ai l'impression que nous sommes en train de vivre votre cheminement avec un peu de décalage.
Nous avons commencé à faire quelques actions mais actuellement, j'ai un doute sur l'efficacité de notre démarche. Nous avons refusé que les tests soient réalisés sur le lieu prévu de la décharge (100 ha sondés...rien que ça), mais le préfet et les élus de l'agglo font pression pour que ces sondages soient effectués. Le Préfet Idrac a sous entendu qu'il écarterait Guzargues de la liste APRES les sondages. Mais au vu de votre expérience, j'ai l'impression qu'il s'agit d'une belle hypocrisie pour avoir une étude favorable et se réfugier derrière les aspects techniques ensuite, comme il a fait dans votre cas.
Qu'en pensez-vous ? Aviez-vous eu des contacts avec lui avant sa décision ? Avais-t-il été franc depuis le début de cette affaire ?
Merci de vos infos et bon courage !!
Amicalement
Reçu le 21/12/2004 de Stéphanie
Bonjour,
Etudiante en DESS "Economie et Environnement", j'étudie la mise en place (au niveau légal notamment) et le fonctionnement des CSDU. Au cours de mes recherches je suis tombée sur le cas de Tanares et je ne comprends pas comment le préfet peut aller contre tous les avis défavorables, en particulier celui du Conseil Départemental d'Hygiène. Le préfet peut décider de tout tout seul? Cela reviendrait à dire qu'il a tous les droits? Je ne comprends pas "cet abus de pouvoir", pourriez-vous m'informer ?
Merci beaucoup d'avance de me répondre.
Reçu le 13/12/2004 de Francis
Issel ou Lassac, les gros elus de l'aude nous mènent en bateau.
Issel, pas de place suffisante, Uranium à fleur de terre, nappe phreatique desservant Castelnaudary ...
Voir l'Indépendant du 13.12.04 et du 07.12.04.
Reçu le 07/12/2004 de Jean-Claude
Sita tropicale zoom
Reçu le 02/12/2004 de Pierre
Salut,
Le 6/11, des recherches géophysiques ont été lancées pour un projet de CSDU à Castanet le Haut. Sais-tu de quoi il s'agit ? Je n'ai rien vu là-dessus sur ton site.
Ciao.
Reçu le 29/11/2004 de SOS Amognes
Vous trouverez l'état d'avancement du projet mené par la SITA à St Jean aux Amognes (Nièvre - Bourgogne)
C'est presque complètement gagné.
Voir sur le site sosamognes.free.fr
Reçu le 26/11/2004 de Michel
Tanarès serait-il la consécration des décharges sauvages de la région ?
En effet, la tradition de tout brûler et de tout enterrer est solidement établie.
On ne compte plus les ruisseaux avec un coin décharge depuis un virage de route toute proche. Surtout que pour les artisans et les collectivités la décharge est payante, quand on y va. Si on n'y va pas, c'est gratuit.
Les artisans sont aidés pour rester dans la région, pourquoi ne pas les aider en leur prenant gratuitement leurs déchets ? Il suffit de mettre quelques bennes à leur disposition. Surtout que cela coutera beaucoup plus cher à la communauté pour réparer leur dégats, à supposer que l'envie lui prenne, ce qui est une autre paire de manches ! Quant aux collectivités, c'est un comble ! On a des fonctionnaires payés avec l'argent du contribuable pour polluer la région. C'est sans doute leur conception du service public.
On leur a donné une garantie d'emploi pour pouvoir mieux assumer leur poste avec plus de sérénité. Et voilà ce qu'ils en font !
Au pauvre contribuable et il en reste encore quelques uns dans la région, on lui demande d'enlever le bouchon des bouteilles en plastic et de le mettre avec les ordures ménagères et la bouteille en plastic dans la poubelle prévue pour ces bouteilles. On lui a doublé ou triplé la taxe sur les ordures ménagères parce qu'il y a le tri des ordures et pendant ce temps, les mairies, les pompiers et les artisans brûlent toutes les saloperies qui peuvent brûler en commençant par un bon feu de bois et de cartons, j'ai même vu du verre dans leurs chaudrons empoisonneurs. Quant aux gravats, on jette ou on creuse et on met un peu de terre par dessus, c'est pas ça qui manque dans la région et le tour est joué.
Peut-être que le problème de fond de Tanarès, c'est que c'est pas fait par les gens du coin, sinon on n'en parlerait pas.
Cordialement.
Reçu le 26/11/2004 de Décharge de Sannerville
Urgent : réponse du prefet dans 3 semaines.
Manifestation le 4 décembre.
Merci encore pour tout ce que vous faites. Vous êtes notre seul bouée sur Internet.
Reçu le 25/11/2004 de Florence
Bonjour,
Je recherche des photos de décharges ou CET pour faire une présentation. En auriez-vous en stock ?
Merci.
Reçu le 22/11/2004 de Michel
Que peut-on faire pour lutter contre les déchages sauvages à St Etienne d'Albagan, les brûleries sauvages de déchets ? Tout ceci se fait au su et vu de tous, Mairie et Pompiers en tête, à la gare de St Etienne d'Albagnan. Cela fait des années que cela dure et le fait qu'il y ait une nouvelle décheterie à Olargues n'a, semble-t-il, pas changé les habitudes. Tout cela en bordure du parc national du haut Languedoc, le long de la sente verte, à moins de 100 mètres de l'école, à 20 mètres de la salle polyvalente et les fumées toxiques vont se déposer sur le village et les terrains voisins dont la plupart servent de jardin aux habitants.
Cordialement.
Reçu le 18/11/2004 de Hélène
Bonjour,
je souhaiterais me procurer l'étude d'impact sur l'environnement qui a du etre réalisée par la SITA pour le projet de Tanares, le document officiel qui a dû etre mis à disposition lors de l'enquête publique.
Dans le cadre de mes études je dois faire un exposé et ce cas me semble particulièrement intéressant...
donc si vous aviez des renseignements ou le document lui-meme vous m'aideriez énormément.
Je vous remercie par avance.
Reçu le 04/11/2004 de Benoît
Bonjour,
... j'habite Montpellier mais je suis originaire de Saint Pons. J'aimerais savoir quel est le role du parc du haut languedoc dans le projet de création de la décharge.
N'a t -il pas été sollicité lors des études préliminaires ?
Quelle a été sa position ? (...)
Je trouve dommage que la région est un bel organisme de protection qui est le Parc mais que ce dernier n'ait aucune utilité.
MERCI d'avance.