Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?
télécharger ce texte

[ texte précédent ] [ retour au sommaire ] [ texte suivant ]

Lettre ouverte à l'intention de Messieurs TAILHADES et MESQUIDA

    Admettons que ce centre de stockage des déchets ultimes est tellement bien conçu que son exploitation ne sera pas polluante (sans parler bien sûr d'odeurs, ni de poids lourds, ni de raticides ou d'insecticides, ni même de dioxine ou de pluies acides). Admettons…
L'usine AZF de Toulouse n'était pas conçue pour exploser, ni le pétrolier Prestige pour se casser en deux et couler. Mais voilà. D'un côté ça a fait BOUM et de l'autre GLOU GLOU GLOU…

LE RISQUE ZERO N'EXISTE PAS.

    Un accident sur un centre de stockage de cette dimension là entraînerai une véritable catastrophe écologique et humaine pour toute une région. Et les probabilités d'incident sont loin d'être négligeables sur une installation de ce type prévue pour être active (potentiellement toxique) pendant 50 ans.
    M. Tailhades, vous êtes né dans ce pays, y avez grandi, travaillé… Vous devez sûrement beaucoup les aimer ces montagnes et les gens qui y vivent. Eux aussi doivent vous aimer beaucoup, ils vous ont choisi pour gérer leur municipalité.
    M. Mesquida, vous avez choisi de venir habiter dans ce pays. Vous aussi vous devez sûrement beaucoup les aimer ces montagnes et les gens qui y vivent. Et eux aussi doivent vous aimer beaucoup, ils vous ont choisi pour gérer leur municipalité, les représenter au Conseil Général et à l'Assemblée Nationale.
    Pourtant vous êtes prêts à courir ce risque, vous êtes prêts à prendre le risque de bousiller ces montagnes et ces gens que pourtant vous aimez tant et qui vous aiment tant…
    Ce risque, vous êtes prêts à le prendre parce que vous pensez que malgré tout, étant donné la mauvaise santé économique du coin, ce centre rapportera de l'argent qui pourra être réinvesti dans l'économie locale et lui donner un peu de souffle.
    La Charte du Parc du Haut Languedoc, celle du Pays Haut Languedoc et Vignobles, de même que votre programme pour la campagne des législatives, M. Mesquida, parlent tous des mêmes grandes orientations pour le développement de ce territoire : qualité de vie, qualité d'environnement, produits du terroir, tourisme de pleine nature … Avez-vous abandonné ces objectifs ?
    Croyez vous si peu dans les gens qui habitent ces montagnes, que pourtant vous aimez tant, ne voyez-vous pas les richesses potentielles de cette nature, que pourtant vous aimez tant, pour penser que, finalement, la seule façon de s'en sortir ici c'est de se spécialiser dans les déchets, au risque de tout bousiller ?
    Messieurs les élus de ces montagnes et des gens qui y vivent, réveillez-vous !!
    Comme nous tous, vous avez le droit de faire des erreurs, de faire fausse route. Alors revenez à la raison tant qu'il est encore temps. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !
    Votre place est au milieu de ces gens des montagnes qui vous ont élus pour défendre leurs intérêts, pour mettre en valeur leur pays et non pour le détruire.
Votre place n'est pas à défendre les intérêts d'une entreprise privée qui ne recherche dans l'histoire que du profit.

    Mettez dès aujourd'hui toute votre énergie à combattre ce projet. Dès que le danger sera écarté, nous pourrons, nous devrons tous nous mettre autour de la table pour réfléchir et décider comment gérer nos déchets autrement, de façon moins risquée et moins brutale pour nos montagnes et pour nous-mêmes.

Un habitant des montagnes, un électeur parmi tant d'autres …



[ haut de page ]